Tout savoir sur le métier d’aide-soignante

Tout savoir sur le métier d’aide-soignante

La définition du métier d’aide-soignante est précisée dans l’annexe IV de l’arrêté du 25 janvier 2015, relatif aux modalités d’organisation de la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE). Pour résumer cette définition, nous pouvons dire que le métier d’aide-soignante consiste à procurer soins et assistance aux personnes malades et aux personnes âgées.

Par ailleurs, associée à une équipe de soins, l’aide-soignante exerce sa profession sous la responsabilité d’un infirmier. Ainsi, elle ne peut donc pas exercer seul, de façon autonome ou en exercice libéral, ses fonctions.

Si vous voulez trouver des écoles pour devenir aide soignante c’est ici : futureaidesoignante.com/la-formation-aide-soignante-ecole/

En outre, puisque les fonctions auxquelles l’aide-soignante est appelée sont diverses et multiformes, elle doit disposer de qualités et compétences pluridisciplinaires.

Quelles sont les activités d’une aide soignante ?

Parmi le personnel de santé, on peut affirmer sans craindre de se tromper que l’aide-soignante est la plus proche des personnes hospitalisées. En effet, c’est son rôle d’accueillir les personnes malades à l’hôpital. Mais de façon réglementaire, une aide-soignante se livre aux activités suivantes :

  • Dispenser des soins d’hygiène et de confort à la personne ;

  • Observer la personne et mesurer les principaux paramètres liés à son état de santé ;

  • Aider l’infirmier à la réalisation de soins ;

  • Assurer l’entretien de l’environnement immédiat de la personne et la réfection des lits ;

  • Entretenir le matériel de soin ;

  • Transmettre ses observations par oral et par écrit pour maintenir la continuité des soins ;

  • Accueillir, informer et accompagner les personnes et leur entourage ; et

  • Accueillir et accompagner des stagiaires en formation.

Même si ce point n’est pas exhaustif, on peut être rassuré de la prise en compte au niveau de cette liste de la plupart des activités et de la mission d’une aide-soignante.

Par ailleurs, la nature du travail des aides-soignants les dispose automatiquement à être à la fois un assistant et un accompagnant, et donc à procurer aux patients des soins limités.

à Voir aussi : Trouver un controler en vidéo

Les qualités et compétences requis pour ce métier

Pour exercer le métier d’aide-soignant, il faut disposer de certaines aptitudes (compétences) et répondre à des critères (qualités) d’excellence, ou au moins aspirer à quelques-uns.

Les aptitudes à avoir sont :

  • La résistance pour aider physiquement le patient dans certains cas ;

  • La faculté de communiquer et une grande capacité d’écoute pour apaiser un malade angoissé par exemple ; et

  • La disponibilité lorsqu’il s’agit d’un groupe de travail en faisant preuve de beaucoup d’initiative.

Les qualités d’une aide-soignante dans ce domaine passent obligatoirement par la bienveillance mais aussi par le développement d’autres capacités comme la discrétion, la sociabilité, une bonne méthodologie et une personnalité équilibrée.

La rémunération pour les aides-soignants

Dans ce secteur comme dans tous les corps de métiers de la fonction publique, le traitement est corrélé à l’ancienneté. Le salaire peut donc évoluer avec les années et l’expérience. A ce salaire, s’ajoutent généralement des primes et diverses indemnités en rapport avec votre lieu d’exercice ou la taille de votre famille.

Cependant, on admet volontairement que le salaire d’un aide-soignant varie de 1050 à 1600 euros. Il y en a que très peu qui touchent un salaire de base de 2000 euros.

Les commentaires sont clos.