Tuto Vlog : comment faire un vlog beau et pro ?

Tuto Vlog : comment faire un vlog beau et pro ?

Les vlogs sont devenus un format vidéo vraiment très populaire, surtout en ce moment, et ils peuvent être vus différemment. Donc, d’abord, il y a les vlogs comme blog vidéo, c’est-à-dire pleines de choses. Ça peut parler de n’importe quel domaine, mais aussi des vlogs où on essaye de transmettre une histoire, de raconter quelque chose à travers une journée qu’on a passée à travers un montage particulier.

Filmer

Par rapport au vlog, ce qu’il faut déjà faire, c’est d’avoir des vidéos. Donc, ça, c’est la base, c’est de partir en tournage. C’est de partir la journée en filmant le plus régulièrement possible, pas forcément tout puisque ça ne sert à rien de rentrer avec dix heures de rushs, c’est-à-dire l’ensemble des rushs tournés. Par rapport à ce fait de ne garder que l’essentiel, il faut savoir que pour n’importe quel montage vidéo pour un vlog comme pour un autre type de vidéo, tout ce qui est documentaire, etc. Vous allez forcément filmer beaucoup plus que ce qui va être montré. Pour la prise de vidéo, n’oubliez pas d’utiliser une caméra avec un stabilisateur vidéo, cela est indispensable pour une vidéo réussie.

Triage

Ce qui veut dire qu’il va avoir une phase de tri où vous allez devoir regarder comment ça s’est passé, pour savoir quel moment est pertinent à mettre ou pas. Une phase de recherche finalement qui va être assez longue.

Gérer les transitions

Ce qui est intéressant dans le fait de monter des vidéos de ce genre racontant l’histoire d’une journée, c’est le montage en lui-même, c’est de créer des transitions intéressantes.

 Musique et/ou voix

Par rapport au vlog, ce qu’on peut faire, c’est ajouter une musique, ou ajouter par exemple de la voix. Cependant, si on veut avoir un aspect un peu plus authentique, un peu « reportage », presque court-métrage, le mieux, serait de ne pas mettre de la musique, mais seulement les voix des personnes qui parlent durant votre prise de vidéo, c’est-à-dire sans avoir d’artifices autres que les moments captés, soient la vidéo et le son en réel. Une astuce pour le son par rapport au vlog, c’est de faire un enchaînement pour permettre d’avoir quelques choses de plus cohérent, et d’avoir aussi quelques choses de plus attractifs. Le mieux est de ne pas faire un cut très franc lorsque vous faites un changement d’une scène à une autre. Aussi, ce qui est intéressant, c’est de ne pas utiliser forcément le son de la vidéo que vous êtes en train de faire. C’est exactement le genre de chose qui est utilisé dans les court-métrages ou même dans les films, parce que vous voyez pleins de plans différents ayant des bandes sons différents, mais la bande son finale est faite pour que ce soit une bande son qui soit cohérente tout le long et que vous n’ayez pas à chaque fois une coupure à chaque changement de plan parce que ce ne serait vraiment pas très pratique et moins lisible.

 Tester des choses

Ce qui est intéressant avec ce format de vlog, c’est qu’on peut tester beaucoup de choses au niveau du montage, du lien entre le son et l’image, et essayer plusieurs choses différentes pour permettre de tester divers enchaînements, différentes manières de montrer telle ou telle chose.

A lire aussi : Interview : Romain nous explique sa première expérience Android TV box

Les commentaires sont clos.